Des vacances qui n'en sont pas vraiment…


fille malgache dans son habitation

Tous les élèves de l’école sont aujourd’hui en vacances. Toutefois les examens du brevet et du certificat d’étude n’ayant pu être organisés en raison de la situation sanitaire, les élèves de CM2 et de Troisième ne sont toujours pas fixés sur leur avenir scolaire. Ils sont invités à préparer ces examens pendant les vacances pour les passer en septembre…


Cette situation est bien sûr très compliquée pour ces enfants qui ne disposent d’aucune liaison internet et d’aucun autre moyen de communiquer avec leurs professeurs.


Pour ceux qui n’ont pas d’examens, la situation n’est pour autant pas forcément plus enviable car nombre d’entre eux vont devoir aller travailler pour payer leur nourriture. Le repas de la cantine à midi fait gravement défaut pendant les vacances scolaires.


Toute mission sur place de membres de J’IRAI A L’ÉCOLE France ne pouvant toujours pas avoir lieu, c’est Jery, membre actif de JIAE à Antananarivo qui nous envoie des nouvelles et des photos des enfants :


« Puisque la maman et leur grande sœur sont obligées de sortir pour trouver du travail (laver les linges sales des gens aux alentours) c’est Aina (9 ans) et Sidonie (6 ans) qui sont tenus de s’occuper des tâches ménagères. Du coup, elles se distribuent les travaux. Sidonie s’occupe des assiettes pendant qu’Aina garde la dernière petite sœur qui a 1 an. Après, quand elle a fini, c’est au tour de Sidonie de garder la petite sœur et Aina arrange la maison et prépare à manger. Malgré cela, elles ont toujours le sourire aux lèvres et sont toujours aussi jolies »

_______________________________________________________


« Lydia quant à elle puisqu’elle est déjà assez grande (11 ans) et intelligente, elle s’occupe de la vente des légumes qu’entretenait sa mère auparavant pendant que sa mère trouve d’autres sources de revenus. Elle se débrouille pas mal avec les clients quand nous étions passés la voir "