top of page

Le vendeur d'enjoliveurs


Avoir une voiture d’occasion qui entame sa deuxième voire troisième décennie et qui affiche plusieurs centaines de milliers de kilomètres au compteur, est à Madagascar un indéniable signe extérieur de richesse.


Alors quand on est propriétaire d’un tel bijou, on en prend le plus grand soin et on fait tout pour en prolonger la « beauté » et la durée de vie.


Ce qui fait bien les affaires de Yand, papa de Andry, élève de l’Ecole des Petits Géants. Chaque matin, il installe minutieusement sa boutique éphémère d’enjoliveurs rutilants.


Un petit boulot comme beaucoup d’autres dans les rues de Tana qui permettra à Yand de subvenir modestement aux besoins de sa famille.

Comments


bottom of page