Que s'est-il passé à l'école en septembre ?


enfants prêts à aller à l'école posant devant un établissement

Ce qu'il faut souligner, c'est qu'après plusieurs mois de fermeture due à la crise sanitaire, l'école a pu rouvrir dans de bonnes conditions. Et cela, en dépit de plusieurs mois sans ressources financières eu égard à l'impossibilité des parents de payer les frais d’écolage.


Grâce au soutien sans faille des parrains de J’IRAI A L'ÉCOLE il nous a été possible de continuer à payer 100% des salaires des enseignants mais aussi le loyer, pour que tout puisse reprendre aujourd'hui dans les meilleures conditions matérielles possibles. Fort heureusement, à Madagascar comme dans la plupart des pays subsahariens, la pandémie semble moins virulente que dans le reste du monde.


Après l'arrêt brutal de l'année scolaire 2019-2020 au printemps, les enfants ont donc retrouvé le chemin de l'école. Pour autant il ne s'agit pas d'une rentrée comme les autres. Ce mois de septembre a marqué l'achèvement de l'année scolaire 2019-2020. Les élèves ont dû passer les examens de fin d'année, initialement prévus en juillet et reportés pour cause de crise sanitaire. Ils devront ensuite comme l'a souligné le président Rajoelina, se lancer dans la foulée, dans le cursus 2020/2021.


A noter que cette année encore le nombre d’élèves qui poursuivront leurs études au-delà de la troisième est en augmentation. Quatre élèves ont été admis en seconde et 8 élèves rejoindront les filières génie civil, céramique, habillement, tourisme et hôtellerie de l’enseignement technique.


A ce jour, 242 élèves sont inscrits à l'école pour cette rentrée 2020-2021. J’IRAI A L’ECOLE continuera à soutenir ces élèves pour qu'ils aillent toujours plus loin et plus nombreux sur les chemins de l'école.