Journée mondiale de l'eau


Un enfant malgache sur deux n'a pas accès à l'eau potable.

Selon l'Unicef, la moitié des enfants malgaches de moins de 5 ans accuse un retard de croissance dû à des maladies liées à l'eau (malnutrition chronique et diarrhée). (https://www.unicef.fr/article/unicef-ameliore-l-acces-l-eau-madagascar)


Très peu de gens ont l'eau courante et la pénurie d'eau est un problème qui dure depuis longtemps. La plupart utilise des bidons d'huile d'arachide recyclés pour aller chercher l'eau au puits ou à une borne fontaine, ces fameux bidons jaunes font partie intégrante de la vie quotidienne malgache. Dans la capitale Antananarivo et sa périphérie, on fait la queue devant les citernes et les camions d'approvisionnement. Le prix du bidon d'eau est variable, souvent autour de 500 ariary, sans compter les frais de transport.


Le Gouvernement malgache s'est donné comme objectif que 60% de la population aient accès à l'eau d'ici 2023 et le Ministère de l'Eau y travaille ...